Aventures de la Team Aventuriers : été 2020

Aventures de la Team Aventuriers : été 2020

Des aventures lointaines et d’autres beaucoup plus proches, la Team continue ses aventures en Suède, au Japon mais aussi (et surtout), en France au Pays basque ou dans les Pays de la Loire.
Au programme : du canoë, de la randonnée, des balades culturelles, du vélo … voici les aventures estivales 2020 de la Team Aventuriers !

 

Maxime découvre la Suède en canoë

Ce été Maxime part explorer Skäne Län, une des plus belles réserves naturelles de Scandinavie !
Il s’agit d’un voyage original de 7 jours en canoë dans le sud de la Suède à la découverte de la nature dans des paysages à couper le souffle. Tout est fourni (le canoë, les cartes, le matériel pour faire à manger) et organisé (départ en car depuis Bruxelles, Lille ou Paris) pour vivre une aventure fantastique et sauvage au cœur de la Suède.

voyage canoe Suède

Maider reprend le chemin des montagnes

Après une grosse blessure en montagne l’été dernier, Maider peut enfin reprendre le chemin des montagnes.
Elle profite de l’été et des beaux paysages du Pays basque pour se remettre en forme et continuer sa rééducation.
Entre montagnes et océan, elle arpente les chemins du Sentier du Littoral basque mais aussi les randonnée à la Rhune, au Baigura, aux Trois Couronnes, etc.

photographe outdoor femme

Piotr dans la petite Kyoto des Alpes japonaises

Piotr partage un joli reportage sur la région d’Hida Takayama entre visite du petit village traditionnel de Shirakawa go, balades à Takayama ou dans les cascades de Hida-Osaka… Une région japonaise qui a gardé son charme d’antan et nous fait découvrir de beaux paysages montagneux !

Piotr nous a aussi concocté quelques Idées de petites randonnées en France pour profiter des beaux paysages Français et découvrir notre territoire autour de randonnées variées : GR34 en Bretagne, plateau des lacs dans le parc national des Écrins, circuit des lacs du Carlit dans les Pyrénées… il y en a pour tous les goûts !

voyage hida takayama

 

Clo et Clem explorent les Pays de la Loire sur la Vélodyssée

Nos collègues Clo et Clem ont décidé de parcourir une partie des Pays de la Loire à vélo, direction la Loire Atlantique et la Vendée sur la Velodyssée. La Vélodyssée est une véloroute de 1200km de long qui traverse la Bretagne et longe l’Atlantique jusqu’à la Côte basque.
Ils ont débuté leur voyage par l’estuaire de la Loire à Saint-Brévin-les-Pins dans la Loire Atlantique pour finir par Saint-Gilles-Croix-de-Vie en Vendée.
Une aventure qui donne envie et permet de visiter la France autrement !

Velodyssée pays loire

 

 

A propos de TeamAventuriers

Collectif de bloggueurs outdoor passionnés d'aventures et de grands espaces.

Aventures de la Team Aventuriers : mai 2019

Aventures de la Team Aventuriers : mai 2019

Du Népal au Pays basque en passant par la Réunion et la Norvège, voici les dernières aventures de la Team Aventuriers.
Le point commun de tous ces voyages : des kilomètres de marche. En couple ou en solo, les aventures sont aussi belles que différentes pour chaque aventurier.
Fjord magique, montagne majestueuse, océan déchaîné, cirque verdoyant, vous allez en prendre plein les yeux !

Notre aventurier belge Maxime à l’assaut du Népal

Un voyage marquant et des paysages à couper le souffle, c’est ce que nous propose Maxime dans sa vidéo : Mon trek sur le balcon des Annapurnas.
Il en parle comme « l’aventure d’une vie » et on le comprend en voyant toutes ses belles images !
On y découvre ses aventures lors du trek de Kopra mais aussi la visite de de la capitale Katmandou et de ses monuments avec Patan, la Stupa de Bodnath, le temple Hindou Pashupatinat… et pleins de beaux sourires sur la route !

Maider raconte le Pays basque entre randonnée et rencontre

Au printemps Maider s’est lancée sur le sentier de littoral TALAIA au Pays basque.
4 jours de randonnée de Bidart à Saint-Sébastien en longeant la belle côte atlantique avec les montagnes en ligne de mire ! Un très beau reportage photos qui nous fait voyager dans le temps et nous montre que l’aventure n’est jamais très loin…
Article à lire par ici : Randonnée dans le temps sur le sentier du littoral

sentier littoral pays basque

Au Pays basque toujours, nouvelle aventure, on se retrouve dans une toute autre ambiance pour découvrir le quotidien de Pierre, éleveur de brebis dans la bergerie familiale.
Un reportage réalisé pour le Label Agneau de Lait des Pyrénées qui nous fait découvrir un savoir faire traditionnel, un métier méconnu et les paysages vallonnés du Pays basque.
Voici le portrait de Pierre, éleveur d’agneau de lait des Pyrénées :

Un second aventurier belge, Julien, explore la Norvège

Début mars, Julien s’est rendu dans les environs de Tromsø pour explorer les somptueuses montagnes et les fjords épiques de Norvège.
Un trip de 10 jours avec des levers de soleil mémorables par  -15°, du chien de traîneau dans les collines de Kvaløya, l’ascension du Tromsdalstinden en raquette. Bref que de beaux moments ! La Norvège du Nord donne à ces petits plaisirs du quotidien toute la grandeur qu’ils méritent !

Vivez ses aventures avec son article : Ascension du Tromsdalstinden en raquette

blog aventure outdoor

Piotr dans les Karkonosze polonaises

Après le massif desTatras que certains ont pu (re)découvrir en hivers partagé sur son compte instagram 1001pas, Piotr, après quelques reportages en Loire-Atlantique et en Hollande (vidéo ici sur le parc régional de Brière pour les curieux) a décidé de prendre une petite retraite pour souffler en Pologne et quoi de mieux que la montagne pour se reposer !

Il en a profité pour tester quelques produits outdoor Millet offerts par son partenaire ekosport (article : chaussures Millet High route Gtx ainsi que sac à dos Ubic 40) et pour ceux qui le souhaite,  il organise un concours afin de pouvoir remporter une paire sur son instagram (lien du concours ici).

Mon petit doigt me dit qu’il repartira bientôt en trek quelque part et le coin qu’il compte nous faire découvrir commence par un « A » et non, il ne s’agit pas des Alpes 😉

Nos aventuriers amoureux, Clo et Clem, parcourent le Parc national de La Réunion

Nos collègues Clo et Clem nous emmènent à la découverte du Parc national de La Réunion, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.
Pendant 10 jours, ils ont arpenté les beaux sentiers de la Réunion pour découvrir entre autre le Maïdo, le cirque de Mafate, le Trou de fer qui est la plus grande cascade de France (725 mètres !), le cirque de Salazie mais aussi le Piton des neiges et le Piton de la Fournaise.
Des paysages fabuleux qui ne ressemblent à aucune autre destination : les pitons, les remparts, les cirques mais aussi une forêt primaire magique.

Ce reportage a été réalisé pour les parcs nationaux de France qui ont lancé la marque « Esprit parc national ». Une marque qui porte de belles valeurs : respect de l’environnement, valorisation du patrimoine local naturel et culturel, préservation de la biodiversité… dans lesquelles tout amoureux de la nature se reconnaîtra !

Vous pouvez retrouver dans leur article pleins de conseils pour préparer votre voyage à la Réunion : notre voyage à la découverte du Parc national

voyage outdoor réunion

 

 

 

A propos de TeamAventuriers

Collectif de bloggueurs outdoor passionnés d'aventures et de grands espaces.

Mon aventure vers le sommet du Mont Blanc

Mon aventure vers le sommet du Mont Blanc

L’été dernier j’avais la chance de participer à un stage préparatoire en vue de tenter l’ascension du toit de l’Europe occidentale. Victime de son succès, le Mont Blanc est une course d’alpinisme facile populaire. Mais les raisons de monter « là-haut » sont aussi diverses que contradictoires… Je te raconte ici mon expérience personnelle jusqu’à l’ascension !


Mes craintes

Depuis que je randonne en montagne et plus particulièrement dans les Alpes, le Mont Blanc a toujours été un sommet qui m’inspirait autant de respect que de crainte. C’est difficile à expliquer, mais c’était viscéral. Je l’ai souvent contempler avec respect. Peut-être à cause d’un manque d’expérience et de connaissance du milieu ? Je ne sais pas trop comment l’interpréter mais j’ai toujours pensé sincèrement que je n’étais pas capable de grimper sur le plus haut sommet des Alpes.

Sa masse blanche a de nombreuses fois été la toile de fond de mes aventures sans jamais en devenir le décor tangible.

Mais ce n’était pas compter sans ma curiosité pour les activités outdoor… J’ai en effet eu la chance de faire quelques courses d’alpinisme faciles qui ont définitivement scellé ma relation avec les cimes : j’adorais la haute montagne.

https://www.facebook.com/trekkingetvoyage/videos/vl.1874363736207385/1650573521643037/?type=1

J’aime cette façon de progresser au rythme du souffle et des coups de piolets bien marqués, cette manière franche et résolument volontaire de franchir les obstacles mais surtout de « s’élever vers les cieux » avec technique, prudence et dépassement de soi.

IL FAUT SELON MOI VIVRE L’EXPÉRIENCE AU MOINS UNE FOIS POUR SE RENDRE COMPTE DU PLAISIR QUE L’ON PEUT AVOIR À ÉVOLUER SI PROCHE DU ROYAUME DES CIEUX.

Faire le pas

Et puis au détour d’une discussion, on me soumet l’idée de « grimper sur le Mont Blanc » en me proposant d’abord de participer à un stage qui me permettrait de me préparer mais surtout ensuite de tenter une ascension par la voie normale organisée avec des guides professionnels. J’ai senti que c’était la chance de ma vie de combattre mes appréhensions et j’ai donc directement accepté…

Un stage préparatoire

C’est donc avec la Compagnie des Guides de Saint-Gervais Les Contamines que je décide de me lancer à l’assaut de ce géant blanc. Victime de son succès, le Mont Blanc est malheureusement devenu une « attraction » et que les candidats sont nombreux en été. Mais il faut savoir que l’ascension du Mont Blanc ne se fait pas en un claquement de doigts et qu’elle peut malheureusement très vite tourner au drame (comme on a pu le voir ces tristes derniers mois).

Le fait est que même si l’itinéraire de la voie normale ne présente pas de grosse difficulté technique, le sommet culmine néanmoins à près de 5000 mètres d’altitude (4810 mètres pour être précis), ce qui en fait un objectif remarquable s’insérant dans une catégorie de course qui demande prudence, expérience et préparation physique !

Ce stage de 2-3 jours (5 pour nous) était donc être un bon moyen de me préparer à la progression en cordées, à appréhender le matériel, et surtout m’habituer à l’altitude. IL PERMET DONC SIMPLEMENT DE METTRE TOUTES LES CHANCES