27e édition de l’ICE Climbing Ecrins

27e édition de l’ICE Climbing Ecrins

La 27ème édition de l’un des rendez-vous des plus anciens et plus connus concernant l’escalade de glace en France a pris fin ce 15 janvier. Sur 4 jours, autour du camp de base de l’Argentière la Bessée, ce fut plus de 400 participants aux différentes ateliers réparties sur une dizaine de sites avec des centaines de voies d’escalades, un encadrement de 42 guides de haute montagne et plus de 14 nationalités présentes. -18°c dans la vallée de la Fressinière, dimanche, où je me trouvais d’ailleurs. -18°c une très bonne raison pour se retrouver autour d’un petit feu avec mes collègues (Gil Mckenzie du blog TheBackPack et Olivier Pineda  du blog Men are delicious) lorsque notre piolet ne tâtait pas de la glace.

activités Ice climbing 2

image Jan Novak

Avec un prix d’entrée fort attractif de 45 €, le festival a même du refuser des participants, victime de son succès.

En bref, l’Ice Climbing c’est des chiffres qui vous donnent le tournis. Etant à la même période sur un autre reportage, toujours dans les Hautes Alpes mais dans l’Oisans, où j’ai d’ailleurs pu faire une belle cascade de glace dont j’ai fait une vidéo, c’est avec plaisir et une certaine appréhension (vais-je ou non me ridiculiser ?) que je participais, pour la première fois, à cet événement.

action

moi, en pleine action sur une de mes trois voies dans la vallée de la Fressinière

Je n’ai malheureusement pu pleinement prendre part aux festivités. Je ne fus présent qu’au 2 derniers jours du festival. Malgré tout, j’ai tout de même pu me joindre aux activités concernant l’initiation à l’escalade de glace dans la vallée de la Fressinière, avec 3 voies à mon actif, je serai bien resté plus longtemps mais un train m’attendait, et j’ai également pu m’initier au ski de randonnée lors d’un autre atelier (c’était ma première fois d’ailleurs), la veille au Puy Saint Vincent. Vous pouvez voir la vidéo ci-dessous.

Car, même si durant l’Ice Climbing l’accent est évidemment mis sur la découverte et le perfectionnement des techniques d’escalade de glace, l’Ice Climing ne se résume pas qu’à cela.

Pour ceux qui avaient assez goûté à la glace ou à a roche, il y avait également comme ateliers :

  • Découverte Freeski avec SALOMON à Puy saint Vincent.
  • Les ateliers Sécurité encadrés par le PGHM, l’ANENA et les CRS de montagne dans la vallée de Fressinière.
  • Les ateliers Rando raquettes pour découvrir le Pays des Ecrins.

Ce que j’aimé à l’Ice Climbing

Ice climbing fete

ici, le spectacle de feu et de pyrotechnie au pied des cascades de glace du Fournel samedi soir – image Jan Novak

L’ambiance. Chose amusante, il s’est avéré que parmi les jeunes grimpeurs qui m’avaient pris en covoiturage depuis l’Oisans, l’un d’entre eux a fini sur le podium lors de la finale de l’épreuve de Dry Tooling. Félicitations aux gagnants et à Octave, sur la deuxième marche du podium ! Adresse, technique et puissance  faisaient parti de la combinaison pour se hisser au plus haut.


On félicite, chez les hommes, pour l’épreuve de Dry Tooling :

1 Symon Welfringer
2 Octave Garbolino
3 Antonin Cecchini
Et chez les femmes :
1 Camille Margo
2 Méris Petit
3 Alexia Ederle
dry tooling
 image Jan Novak
Les débats. C’est dommage que Ueli Steck n’ait pas pu participer, coincé sur les routes de suisse. J’espérais apercevoir cette grande figure de l’alpinisme. Néanmoins, cela n’a pas empêché aux discussions, co-animées par Cathy Jolibert, organisatrice de l’événement et par le grimpeur et skieur Tony Lamiche, d’aborder comme sujets : la féminisation de l’alpinisme, l’engagement ou encore  la prise de risques glace ou en expédition, en attirant plus de 300 personnes autour des têtes d’affiche tel l’alpiniste Mathieu Maynadier, l’himalayiste et aventurier Lionel Daudet, Marion Poitevin membre des CRS de montagne, la grimpeuse suisse Nina Caprez, le guide Fred Degoulet, Max Bonniot membre du GMHM.
debat ice climbing
image Jan Novak

L’initiation à l’Escalade de glace. Forcément, on vient un peu -beaucoup- pour cela. Force est de constater que je ne suis pas un grand et bon grimpeur. N’étant pas né près des montagnes, n’ayant pas non plus de prédisposition naturelle, j’ai tout de même pu apprécier l’approche fort ludique et immédiate de cette discipline. Une fois assuré, après avoir appris les mouvements de base, à nous les frissons sur les parois bleutées. Très vite, on se prend au jeu, au milieu de paysages époustouflants, et l’ivresse de la progression sur les parois nous poussent à en vouloir toujours plus. En tout sécurité, évidemment, car il est rare d’avoir une telle concentration de guides de haute montagne au mètre carré. Loin d’être inaccessible, c’est cet esprit d’ouverture et de découverte dans le but de faire vivre et s’épanouir cette belle discipline de plein air qui m’a réellement charmé. S’il est encore difficile de vous convaincre, regardez la belle vidéo de l’événement !

Vous pouvez également retrouver photos et informations concernant l’événement sur :


Vous pouvez retrouver Piotr sur les réseaux : son blog outdoor 1001 pas, son Facebook, son Twitterson instagram

A propos de TeamAventuriers

Collectif de bloggueurs outdoor passionnés d'aventures et de grands espaces.

Séjour Dévoluy : carnet de bord de la Team Aventuriers

Séjour Dévoluy : carnet de bord de la Team Aventuriers

Cette semaine nous vous emmenons avec nous dans le Dévoluy !

Au programme : ski de fond, escalade de glace, ski et snowboard, randonnée, chiens de traîneau… et le stock de neige et de bonne humeur ! Voici notre carnet de bord pour ce séjour de 5 jours à la découverte du massif du Dévoluy :

Jour 1 : Arrivée dans le Dévoluy

Après un trajet en train de Paris à Grenoble, nous sommes accueillis par Pierrick qui va nous accompagner durant les 5 prochains jours. Hop, on repart vite en voiture pour arriver au Dévoluy pour le coucher de soleil… Plus l’on avance, plus les montagnes se rapprochent et la route devient enneigée, ça sent bon tout ça ! A peine le temps de poser nos affaires à l’Hôtel Le Refuge de l’éterlou, on file sur la piste de la Joue du Loup pour voir les derniers rayons de soleil sur les sommets des montagnes. On a déjà hâte d’être au lendemain !

 

Jour 2 : Randonnée et Chiens de traîneau

Chez la Team Aventuriers, on adore la randonnée alors quoi de plus normal qu’une petite balade pour débuter notre séjour ! Départ depuis le complexe sportif du SuperDévoluy, on tombe vite sur plusieurs sentiers de randonnée. Pour nous, ce sera direction le Collet du Tât. Une jolie balade qui fait la liaison entre les stations du Dévoluy et la Joue du Loup. Un classique à faire et un superbe point de vue en plein centre du massif !

Plus d’infos par ici : Les Traineaux du Dévoluy

Hiking in @ledevoluy ! Have been missing these little back selfies with a view 👌

Une photo publiée par Maïder Oyarzabal (@madebymaider) le

Vers 15h, nous retrouvons Inès pour une sortie en chiens de traîneau. Une activité que nous attendions avec impatience ! Après avoir fait connaissance avec la meute et pris quelques selfies avec ces peluches vivantes, il est temps de nous expliquer le maniement du traîneau, les bons réflexes à avoir et l’utilisation du frein. Les chiens sont impatients, nous aussi. Nous partons pour 30 minutes de balade sur le plateau de Rioupes, juste aux portes de Joue du Loup.

Les chiens, le décor, les lumières de fin de journée… L’ambiance est magique mais le mieux reste encore de regarder notre vidéo :

Jour 3 : Escalade de Glace et Ski

Aujourd’hui on attaque la journée plutôt fort avec piolets et crampons ! Notre guide de haute montagne François aka « Fanou » va nous emmener sur la cascade de glace des Gorges des Etroits. Nous sommes partis pour 2h d’escalade de glace. Si Piotr a déjà eu l’occasion d’en faire à deux reprises, ce sera une totale découverte pour moi : maniement des piolets, cramponnage, installation d’un relais, descente en rappel… Pas mal d’informations à retenir au départ mais l’on prend assez vite le pli.

Une superbe expérience avec ce sport combinant escalade et alpinisme !

Plus d’infos par ici :
Sortie Escalade de Glace dans le Dévoluy

Session escalade de glace dans les Gorges des Étroits ! La @teamaventuriers se régale dans le @ledevoluy 👌

Une publication partagée par TeamAventuriers (@teamaventuriers) le

Cet après-midi, il est temps de découvrir le domaine skiable en testant les pistes de la Station du Dévoluy. Grand ciel bleu et récentes chutes de neige, tout est parfait ! De 14h à 17h30, les pistes bleus et rouges s’enchaînent en ski pour Piotr et en snowboard pour moi avec ma toute nouvelle tenue Columbia.
5 ans que je n’en avais pas fait… je l’ai senti à la fin de la journée !
La descente finale s’est accompagnée d’un beau coucher de soleil sur la Joue du Loup, on ne pouvait pas mieux terminer cette après-midi de ski.

 

  Jour 4 : Tout schuss sur les pistes du Dévoluy 

Encore un beau soleil, la journée s’annonce prometteuse sur les pistes du Dévoluy ! Nous profitons pleinement de cette journée de ski pour faire le plein de photos, de vidéos et de bons souvenirs.

Bon plan pour ceux qui cherchent où casser la croûte : le meilleur spot de la station se trouve en haut du télémix Fontettes, il y a même un grand hamac pour s’accorder une petite sieste !

Voici un résumé de nos aventures sur les pistes du Dévoluy  :

 

Jour 5 : Ski de fond et Raquettes

Dernier jour au Dévoluy, c’est l’occasion de tester une nouvelle activité : le ski de fond au Col du Festre ! Les débuts sont assez hésitants, pour ne pas dire maladroits, mais petit à petit la technique s’affine. L’itinéraire se prête bien aux débutants car l’on profite de la « Fête du Nordique » qui permet de s’initier à différents sports d’hiver : biathlon, snowkite, raquettes, etc.

Après 4 jours de grand ciel bleu, l’ambiance est aujourd’hui totalement différente et permet de découvrir le Dévoluy sous une facette différente. Il fait aussi bien plus doux et ça je ne vais pas m’en plaindre. C’est parfait pour aller faire une balade en raquettes depuis Superdévoluy avec le Pic de Bure qui nous nargue au loin… Il nous faudra revenir aux beaux jours, il y a de quoi se régaler en escalade !

Demain matin c’est le départ. On se lance tout de même un petit défi avec Piotr : faire une session running très matinale avant de partir. Pas de meilleur remède pour oublier les courbatures et chutes en ski ! On monte, on descend, on glisse pas mal aussi et on photographie la Joue du Loup sous un autre angle.
On ne pouvait pas mieux terminer ce séjour au Dévoluy !

Hôtel Le Refuge de l’éterlou : joli chalet au pied des pistes, ambiance familiale et tranquille qui convient à tous (couple, famille et groupe d’amis). Bonus Spa pour les amateurs ! Restaurant Chez Patras : ambiance familiale et cuisine généreuse, une super adresse. Après une bonne journée de ski, testez la raclette au brebis et le petit vin local ! Restaurant Le Schuss : ambiance cosy, cuisine délicate avec des produits locaux de qualité. Restaurant O’Patou : notre restaurant coup de coeur ! Une bonne table près de la station, on vous recommande les côtelettes d’agneau 😉

 

Suivez nos aventures en direct sur Instagram : 
Piotr sur http://instagram.com/1001pas/ Maïder sur http://instagram.com/madebymaider/

.

A propos de TeamAventuriers

Collectif de bloggueurs outdoor passionnés d'aventures et de grands espaces.