Outdoor au Québec : les 12 Travaux des Géants

Outdoor au Québec : les 12 Travaux des Géants

C’est à un défi que le Québec nous avait convié au mois de juin dernier. Telle Hercule – à moins que ce ne soit plutôt Astérix ? – la Team Aventuriers avait répondu présente pour relever ces 12 Travaux des Géants et porter les couleurs de l’outdoor francophone chez nos voisins d’Outre-Atlantique. L’idée ? Prendre la mesure de l’immense potentiel de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean en matière d’activités de pleine nature. Pendant quatre jours particulièrement bien chargés, Piotr et moi avons couru, nagé, pédalé et grimpé pour enchaîner douze épreuves concoctées par l’Office de Tourisme du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Une bonne occasion de transpirer en découvrant en même temps les spectaculaires paysages québecois. De la nature proposée en démesure, un terrain de jeu illimité pour les amateurs d’outdoor et la gentillesse permanente des québecois en bonus. Du rafting sur la puissante Mistassibi à la vertigineuse via ferrata des Géants, voici un retour en images sur cette semaine 100% outdoor !
 

PRATIQUE : LES 12 TRAVAUX POINT PAR POINT

1. Triathlon Mashteuiatsh

C’est traditionnel. Une fois par an, les Amérindiens de la communauté Mashteuiatsh se réunissent au bord de Pekuakami – le Lac Saint-Jean – pour un tournoi sportif réservé aux costaud. Au programme de cet événement intégré au Grand Rassemblement des Premières Nations : portage de sac de sable sur 1 km, course en canoé puis portage du canoé. Le concept du triathlon revu et corrigé, le tout dans une ambiance festive. Le dernier rassemblement a eu lieu du 10 au 12 juillet dernier. Pour y assister, rendez-vous sur le site de la communauté Mashteuiatsh

Québec, Saguenay, Lac Saint Jean, course Mashteuiash

2. Nage dans le Lac Saint-Jean

C’est la plus grande compétition de natation en eau libre du monde ! Seuls 25 nageurs, parmi les meilleurs du globe, sont invités à y participer. Un véritable Graal qui donne lieu, chaque année, à Roberval, à des festivités contagieusement enthousiasmantes ! 32 kilomètres de crawl dans une eau dépassant rarement les 15°. Voilà ce qui a attendu les athlètes lors de la 61ème édition de cette course internationale le 25 juillet dernier. Jetés à l’eau à moins de 300m de l’arrivée, nous avons testé l’épreuve ! Pour y assister, rendez-vous sur le site de la Traversée Internationale

Québec, Saguenay, Lac Saint Jean

3. Rafting sur la Mistassibi

L’un des gros points forts de ces 12 travaux ! La Mistassibi, c’est LA big rivière d’Amérique du Nord qui roule des mécaniques avec ses rapides de classe 5. Le plus réputé ? Hawaï et son rouleau compresseur hydraulique qui pulvérise les rafteurs ! Et si vous avez échappé au pire avec Hawaï, c’est Messe Noire qui vous attend à la sortie pour vous régler votre compte ! Sensations (très) fortes garanties ! Oubliez les rivières françaises : ici, ça envoie du lourd ! Et les professionnels de Québec Raft sont là pour assurer la sécurité. Nous on a complètement adoré !

Québec, Saguenay, rafting sur la Mistassibi

4. Kayak de mer sur le Lac Saint-Jean

Au départ du petit port de Péribonka, on embarque sur ce qui ressemble à de frêles embarcations. Le kayak de mer est pourtant bien équilibré une fois qu’on a pris ses marques à l’intérieur. La sensation à fleur d’eau est exquise. Après la puissance du raft, on goûte au plaisir de glisser en douceur et à hauteur des vagues. Le kayak est un moyen de transport immersif pour poser un autre regard sur le Lac Saint-Jean. On s’est contenté de la traversée jusqu’à la Pointe-Taillon mais bien des parcours sont possibles. Pour découvrir l’activité kayak, ça se passe avec Equinox Aventure.

Québec, Saguenay, kayak de mer Lac Saint-Jean

5. Vélo sur la Véloroute des Bleuets

Moi qui adore pédaler, j’étais bien tombé sur cette activité ! Long de 256 km, cet itinéraire permet de réaliser le tour du Lac Saint-Jean. Au cours de ce périple, il traverse le Parc National de la Pointe-Tallion, un petit bout de terre qui s’avance sur le Lac Saint-Jean, créant ainsi son estuaire nord-est. Tracée au milieu des boulots, la piste cyclable donne l’occasion de débusquer l’orignal et le castor. On y découvre également des plages de rêve ouvrant sur cette formidable mer intérieure qu’est le Lac Saint-Jean. C’est cette portion de la Véloroute que nous avons découverte. Un chouette moment. Pour des sorties à vélo, c’est également Equinox Aventure qu’il faut contacter.

Québec, Saguenay, Lac Saint-Jean, Véloroute des Bleuets

6. Accrobranche au Parc Jaseux

De l’aventure dans les arbres, made in Québec ! On nous a directement emmené vers le parcours qualifié d’extrême, sans échauffement ! Autant dire qu’ici, les choses ont été vues en grand ! Il vous faudra 3 à 4h d’effort pour venir à bout des 32 modules de ce parcours, disons-le, assez incroyable ! L’originalité du lieu : 9 ateliers à réaliser sans être rattaché à la ligne de vie. Votre seule protection sera le filet de trapéziste situé en-dessous et qui retiendra votre chute ! Qualifier cette activité d’intense serait un euphémisme. Ici on transpire et on a quelques sueurs froides, pour de vrai ! Pour en savoir plus, direction le site du Parc Jaseux.

Québec, Saguenay, Lac Jaseux

7. VTT au Panoramique

On est ici en plein dans l’arrondissement de Chicoutimi et le VTT semble être roi ! On croise plus de vélo que de voiture dans ce secteur ! Leur terrain de jeu ? Une immense colline parcourue par un réseau dense d’itinéraires, de l’initiation au technicien accompli. Entre racines et rochers, il suffit de suivre les balises pour exploiter le potentiel du lieu. On a eu la possibilité de réaliser une boucle de près de deux heures avec David, moniteur de VTT. Dans sa roue, c’était parti au fil d’un parcours de montagnes russes. Quelques acrobaties à notre niveau. On laisse le reste aux experts qui ont de quoi en découdre ici. Pour organiser votre sortie, rendez-vous sur le site du Centre de Vélo de Montagne.

Québec, Saguenay, VTT Panoramique

8. Sur la piste de l’Ours Noir

Des ours noirs, au Québec, il y en a un paquet. Mais, pour les voir, c’est une autre paire de manche. L’animal est discret et ne se risquera pas à une confrontation directe avec l’homme. Et puis le choix de la saison sera capital. A la sortie de l’hibernation, le plantigrade n’est pas immédiatement visible, ainsi que nous l’aurons constaté. Mais le Québec regorge d’endroits et de guides pour permettre au visiteur d’apercevoir et de mieux comprendre l’ours. C’est le cas du Centre de Plein Air Bec-en-Scie, lieu apprécié de randonnée dans le Canyon de la Rivière-à-Mars. Jenny, guide chez Okwari Aventures, vous mènera sur les traces de ce magnifique habitant des forêts québecoises.

Québec, Saguenay, Rivière à Mars, Bec en Scie

9. Pêche au saumon

Le Saumon Atlantique est un poisson sportif qui remonte les rivières du Québec en faisant fi de tous les dangers mortels qui l’attendent. Parmi les obstacles, les pêcheurs à la mouche qui veulent engager le combat avec lui. L’un des spots pour engager le duel, c’est la rivière du Petit Saguenay. Accompagnés d’un spécialiste, on a fait nos premières armes avec une canne et une mouche. Et vous savez quoi ? Bah ce n’était pas très concluant ! Zéro saumon pêché à l’actif de la Team Aventuriers ! Recalé ! En revanche les amateurs devraient apprécier ! Pour tout savoir sur les sites de pêche au saumon, rendez-vous sur le site de Saumon Québec.

Québec, Saguenay, Petit Saguenay, pêche au saumon

10. La Via Ferrata des Géants

L’activité via ferrata est encore jeune au Québec. Elle ne se pratique d’ailleurs qu’encadrée par des guides. Ce sont ceux du Parc National du Fjord du Saguenay qui nous ont accompagnés lors de cette virée vertigineuse sur cette nouvelle via à grand spectacle. En dépit de sa nature très aérienne, ce n’est pas la performance qu’il faut venir y chercher mais bien un nouveau point de vue sur le fjord. Accroché à la falaise, on bénéficie de vues renversantes sur ce paysage majeur du Saguenay. En bonus, la traversée d’un énorme pont suspendu à près de 80m du sol. Vous avez dit sensations ? Plus d’infos sur la via sur le site du Parc National.

Québec, Fjord du Saguenay, Via Ferrata des Géants

11. Voile sur le Fjord du Saguenay

On redescend au niveau de la mer pour cette activité technique qui nécessite d’avoir le pied marin et de s’y entendre en vocabulaire spécifique à l’activité. Si vous ne distinguez toujours pas babord de tribord, on vous recommande – comme nous – de laisser faire le capitaine et de profiter du spectacle du fjord. On se sent bien petit sur cette immense surface au bleu profond. On croise y d’énormes chaluts, en route pour le Saint-Laurent et l’océan. On y goûte surtout un paysage envoûtant de hautes falaises se redressant au-dessus de l’eau. Et, si vous êtes sages, vous pourrez peut-être – comme moi – faire accoster le bâteau ! Pour naviguer sur le fjord, rendez-vous sur le site de Voile Mercator.

Québec, Fjord du Saguenay, voile

12. Découvrir le Val Jalbert (bonus)

Ce n’est pas vraiment un travail, sauf si vous considérez que l’ascension des plus de 200 marches vers le belvédère est un effort ! Le Val Jalbert est un village abandonné et partiellement restauré, traversé par une cascade qui alimentait une usine de pulpe à papier au début du 20ème siècle. Outre la visite de ce lieu unique au Québec, de nombreux circuits et randonnées sont proposées au départ du site. On vous le recommande pour profiter d’une vue aérienne saisissante sur la région du Lac Saint-Jean. Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site du Val Jalbert.

Québec, Saguenay, Val Jalbert

LIENS UTILES

Informations touristiques

Office de Tourisme du Saguenay-Lac-Saint-Jean : hébergements, activités, informations touristiques… Tout ce qu’il faut savoir avant de venir dans la région du Saguenay est sur le site de l’office de tourisme.

Québec Original : d’une manière plus globale, le site de Québec Original est une mine d’informations pour toute personne se préparant à venir au Québec.

Québec, Saguenay, la Team

Reportages de l’équipe

I-Voyages/5 expériences de pleine nature à vivre au Québec : le Québec est l’une des grandes destinations de notre belle planète pour l’évasion en pleine nature. Pas besoin d’être un grand sportif ou un aventurier hors-pair pour accéder aux immenses possibilités d’activités et de lieux en pleine nature. I-Voyages a sélectionné 5 expériences de pleine nature à ne pas manquer au Québec.

I-Voyages/Les baleines de Tadoussac : Tadoussac au confluent de la rivière Saguenay et du fleuve Saint-Laurent est The Place to Be pour l’observation des baleines au Québec. A bord d’un zodiac 48 places Dufour Croisières et équipés d’une combinaison imperméable bleue, cap vers le large, plus précisément vers le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent à la confluence du fjord et du fleuve.

I-Voyages/Kayak sur le Fjord du Saguenay : une virée outdoor avec pas mal de randonnée pédestre le long du fjord du Saguenay mais aussi du kayak dans le fjord ; à l’embouchure du fleuve Saint-Laurent, observation de la baleine et du béluga et plus au nord près de Giradville, canoë sur la rivière Mistassini et observation des loups du parc Mahikan.

1001 Pas/Randonnée le long du fjord du Saguenay : le long du splendide parc national du fjord du Saguenay il y a deux randonnées emblématiques à parcourir : le sentier du fjord et le sentier des deux caps. Le premier est classé « difficile » mais ce « GR » québécois n’impressionnera pas, dans sa difficulté tout du moins, les randonneurs habitué à nos GR européens pour qui “une montagne” n’est pas une petite butte de 500m de haut.

 

 

A propos de TeamAventuriers

Collectif de bloggueurs outdoor passionnés d'aventures et de grands espaces.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *