Comment se sentir à la montagne autour de Paris

Comment se sentir à la montagne autour de Paris

 

Quoi, de la montagne à Paris ? Mais de qui se moque cet auteur ? Sait-il de quoi il parle au moins ?

Non seulement, je sais de quoi je parle mais en plus je vais vous en faire la preuve. C’est peut-être difficile à croire mais pourtant, c’est la réalité. Je vais vous montrer comment vous allez pouvoir vivre des sensations autour de Paris comme si vous étiez à la montagne. Je vais vous révéler les meilleures randonnées et parcours-montagne autour de Paris, des lieux très recherchés par les amateurs de treks. Ce sont des parcours au nom prometteur de « 25 bosses », « 35 bosses » ou encore « 90 bosses ».

Bon allez, assez parlé, place à l’action. Partons ensemble à la découverte de ce merveilleux patrimoine naturel autour de Paris. Vous allez découvrir un vrai terrain de jeu pour les amoureux de la montagne, des randonnées avec beaucoup de dénivelées, avec des rochers, en bordure de gorges ou au fond d’une vallée. On les appelle des randonnées-montagne, des rando-escalade ou encore des parcours-montagne.

Chaque parcours vous permettra de faire varier les plaisirs en jouant sur les éléments naturels. Jouez à l’explorateur polaire en faisant le parcours l’hiver, sous la neige et dans le froid. Prenez-vous pour un spéléologue en randonnant la nuit à la frontale lors de la nouvelle lune (nuit noire) ou lors d’une pleine lune pour ressentir une ambiance façon Blairwitch.

Vous le voyez, il ne tient qu’à vous d’adapter les parcours que je vous propose à vos envies, l’important étant de se faire plaisir.

L’autre objectif de cet article est de mettre en avant l’aventure locale. Il s’agit de montrer qu’il n’est pas nécessaire d’aller très loin pour vivre une aventure mais qu’il est possible de la rencontrer proche de chez soi, en l’occurrence ici en Île-de-France. L’aventure est principalement un état d’esprit dans lequel il suffit de se mettre pour pouvoir en vivre une.

Carte interactive des parcours-montagne autour de Paris

L’option « Plein Ecran » rend la consultation plus aisée
Vous pouvez dérouler le petit menu en haut à gauche pour voir la liste

1. La randonnée de l’extrême dans les Hauts-de-Seine : La Bossapas

La Bossapas ou la randonnée de l’extrême est une randonnée hors du commun en Ile-de-France (Hauts-de-Seine), un véritable challenge sportif proposé sous forme de 2 parcours : un de 33 km et 1100 mètres de dénivelée cumulée et un autre de 25 km et 800 mètres de dénivelée pour les moins entraînés. Les 2 parcours traversent les forêts de Fausses-Reposes, Meudon et Clamart.

Photo140-Copier[1]

2. Le Parcours-Montagne de Franchard-Cuisinière à Fontainebleau

Ce parcours montagne se trouve dans le secteur de Franchard-Cuisinière, d’où son nom ;-). C’est un circuit qui enchaîne grimpette et randonnée pédestre. Son nom d’origine est « La Cerise du Débutant ». Maintenant, on l’appelle simplement « Parcours Montagne de Franchard-Cuisinière« . Il a été tracé en 1960 par un groupe du CAF animé par Jacques Meynieu. Certains disent que c’est de la marche sur cailloux. Il permet, comme ont dit, de se faire la caisse avant de partir en montagne, sur une course d’arête. Ce parcours est très ludique.

DSC02697-Copier[1]

3. Les Parcours-montagne des 25 bosses et des 35 bosses : Le Tour et l’Ultra-tour du Massif des 3 Pignons

Les parcours des 25 et des 35 bosses, respectivement le tour et l’ultra-tour, permettent de partir à la découverte du massif des 3 Pignons, en bordure de la forêt domaniale de Fontainebleau (Seine et Marne – 77).

Les 25 bosses est un circuit d’environ 16,5 km et de 800 m de dénivelées cumulés répartis sur 25 difficultés majeures. Il est réputé pour être un très bon circuit d’entrainement pour les activités de type trail ou courses en montagne. C’est un circuit qui peut s’avérer relativement difficile pour les débutants. On peut le parcourir en marchant (entre 5 et 7h) ou pour les plus chevronnés, en courant (entre 2 et 3h). Sa longueur et son dénivelé nécessite d’avoir une bonne condition physique.

Le parcours des 35 bosses est la version longue du circuit des 25 bosses. Il représente un parcours de 26 km, qui demande entre 8 et 9h de marche et une dénivelée cumulé de 1.100 m. On est presque dans les conditions d’une course en montagne.

La distance à parcourir en escalade est de l’ordre de 6 km. Le parcours total, sans « tricher » et sans arrêt représente un réel test d’entrainement physique. Sans forcer et en y allant doucement, il doit se parcourir en 7h.

Photo030-Copier1[1]

4. La rando-montagne des 90 bosses et des 500 arpents dans les Yvelines

« Les 90 bosses » est le nom donné au tracé du trail de la vallée de Chevreuse. C’est un parcours de 55 km et de 2000 m de dénivelées cumulées. On l’appelle les 90 bosses parce que le parcours complet contiendrait 90 sommets à grimper. Personnellement, je n’ai pas compté. J’ai même appris qu’il en comptait en fait une centaine de bosses. Qui dit mieux ? Parcourir les 90 bosses en mode randonnée nécessite de le diviser en 2 parties que l’on vous décrit ci-dessous.

Photo028-Copier[1]

5. La rando-montagne de l’Origole dans les Yvelines

La randonné-montagne de l’Origole suit le parcours du trail du même nom qui se trouve dans les Yvelines (78). Pour le parcourir en mode rando, il faut le décomposer en plusieurs tronçons, d’environ 20 km chacun. L’Origole est un trail hivernal et nocturne qui se déroule en décembre. Le parcours, à 95% sur sentiers forestiers, fait 75 km et présente un dénivelées cumulés de 3300 m. Avec plusieurs dizaines de bosses à franchir, ce parcours à fort dénivelé emprunte des sentiers très techniques. De par son profil et ses difficultés, l’Origole fait partie des parcours les plus difficiles en Ile-de-France.

Photo245-Copier

6. La randonnée des Gorges d’Apremont

La randonnée des Gorges d’Apremont se situe à côté de Barbizon, un village de peintres impressionnistes. C’est un circuit très agréable à parcourir avec plusieurs belvédères et qui permet de découvrir de nombreuses curiosités comme le chaos rocheux des Gorges d’Apremont, un éléphant de grès, un désert de sable et surtout la caverne des Brigands, un ancien repère de voleurs, la célèbre bande à Tissier, sous le règne de Louis XV. Elle est dotée de deux issues. Mais la légende est-elle vraie ? Il ne faut pas repartir sans avoir visité le village de Barbizon et les ateliers d’artistes.

PICT1164-Copier[1]

7. La randonnée des Gorges de Franchard

La randonnée des Gorges de Franchard se situe à côté de Fontainebleau. Ce circuit propose quelques dénivelées, des passages dans des chemins sablonneux et de jolis points de vue. La rencontre avec des animaux sauvages le matin est courant. On peut y découvrir de nombreuses curiosités comme des grottes, des abris, des tunnels, des belvédères et le puits des Ermites-de-Franchard creusé en 1813. Le parcours passe à côté du prieuré de Franchard, le plus ancien édifice religieux de la forêt de Fontainebleau dont la fondation remonte au 12e siècle.

Photo769-Copier[1]

8. La randonnée des Gorges de Fontainebleau

La « randonnée des Gorges de Fontainebleau » consiste à relier les Gorges d’Apremont et les Gorges de Franchard par un chemin de liaison. Ce parcours pourrait aussi s’intituler « les failles » car c’est un circuit qui peut donner le vertige.

Photo000-Copier1[1]

9. La randonnée de la Dame Jouanne à Larchant

La randonnée-montagne de la Dame Jouanne se situe sur la commune de Larchant, en bordure de la forêt domaniale de Fontainebleau. Ce circuit permet la découverte de plusieurs chaos rocheux dont un des plus importants chaos gréseux du massif de Fontainebleau. Il ne faut pas rater la rencontre avec la Dame Jouanne, un rocher de 15 m de haut. C’est le rocher le plus haut du massif de Fontainebleau.

Photo066-Copier[1]

 

A propos de François

Passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J’ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J’aime partager ma passion à travers les sites de la TeamAventuriers et d'Un Monde d'Aventures

23 Commentaires

  1. Super!!! Merci pour toutes ces infos! Je cherchais justement où aller pour marcher un peu (beaucoup!) pour reprendre la forme avant le Mont Blanc cet été!

    Bonnes balades!
    Jul’

    Reply
    • Bonjour Julie,
      Le Mont-Blanc, en effet, ça se prépare.
      Et pour le faire sérieusement, ce genre de parcours peut faire l’affaire.
      Les faire en mode trail, c’est bien aussi, pour travailler son cardio.
      Tenez-nous au courant
      François

      Reply
      • On se lance à la fin du mois! On aura grand plaisir à vous faire nos retours sur les parcours!

        A bientôt!
        Jul’

        Reply
        • Alors, je viens aux nouvelles. Avez-vous fait finalement l’un des parcours de l’article ? Si oui, je suis preneur de votre retour !

          Reply
  2. Great ! Je ne connaissais que le circuit des 25 bosses, sur lequel on va se tirer la bourre pour préparer des trails ! On a l’impression d’être à l’autre bout de la France !

    Reply
    • Bonjour Jérémy,
      Et oui, notre région IDF regorge de coins merveilleux.
      Il y a évidemment le célèbre parcours des 25 bosses mais cet article prouve qu’il y en a bien d’autres à découvrir.
      Tenez-nous au courant !
      François

      Reply
    • Bonjour Jérémy, je viens aux nouvelles. Avez-vous finalement pu faire les autres parcours cités dans l’article ? Si oui, je suis preneur d’un retour !

      Reply
  3. Alors là! Je ne pensais pas qu’il y en avait autant… A part les 25 bosses et l’escalade en forêt de Fontainebleau, je ne connaissais rien. Comme quoi on peut trouver de quoi grimper si on veut… Merci pour les infos!

    Reply
    • Pour associer la rando et la grimpe, je conseille vivement la parcours-montagne de Franchard-cuisinière qui cumule les deux. C’est une sorte de rando-escalade.
      Je repars bientôt le faire.
      Je reviendrais vous en parler
      François

      Reply
    • Bonjour Ander, je viens aux nouvelles. Avez-vous finalement pu faire les autres parcours cités dans l’article ? Si oui, je suis preneur d’un retour !

      Reply
      • Pas encore! Je suis dans les alpes en ce moment donc pas besoin… 😉 Mais j’ai cet article bien en tête et promis, dès que j’essaie un des parcours(ce qui devrait être le cas cet automne) je vous donnerai mes impressions.

        Reply
  4. Je savais pas quoi faire ce week-end, merci !!! Direction Fontainebleau !

    Reply
    • Bonjour Mat. Merci pour votre commentaire. Revenez nous dire quel parcours vous avez testé !

      Reply
    • Bonjour Mat, je viens aux nouvelles. Avez-vous finalement pu faire les parcours cités dans l’article ? Si oui, je suis preneur d’un retour !

      Reply
  5. Merci pour cette carte Google avec plein d’idées de parcours. Par contre rien du coté de Chantilly ? Cela vaudrait d’y faire quelques parcours nan? 🙂

    Sébastien Emir

    Reply
    • Merci Sébastien pour ton commentaire. En ce qui concerne la région de Chantilly, il y a éventuellement la forêt domaniale de Carnelle. C’est un massif forestier situé sur une butte à 25km au Nord de Paris. Son sommet (altitude 210m) est l’un des points culminants du Val d’Oise. Jamais pratiqué mais si vous le testez, venez nous en parler !

      Reply
    • Bonjour Sébastien, je viens aux nouvelles. Avez-vous finalement pu faire le parcours ? Si oui, je suis preneur d’un retour !

      Reply
  6. merci beacoup François un grande travaille 🙂

    Reply
    • Merci ADIL pour tes encouragements. Tu as pu tester l’un des parcours ?

      Reply
  7. Merci pour ce super article, je prepare le marathon du mont blanc et la difficulté est bien de trouver des parcours avec du denivelle !!!!

    Reply
    • Hello Drattoc, oui et en IdF c’est assez difficile d’en trouver d’où ma volonté de les référencer dans cet article. Tu as pu tester l’un des parcours ?

      Reply
  8. Hello François, je voudrais faire le 25km trail Bossapas – combien de temps il faut compter et on peut le faire sans vraie préparation sportive? Merci beaucoup 🙂 Stefanie

    Reply
  9. Excellent article. Mais il manque quelques courses, comme les gorges de la Seine à La Roche-Guyon ou aux Andelys avec falaises et dénivelés importants. C’est très très sportif.

    Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. Sorties | Pearltrees - […] Comment se croire à la montagne autour de Paris | Team Aventuriers. InShare7 Quoi, de la montagne à Paris…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *